Filet de porc à la bière, courge musquée & purée de topinambour et céleri-rave

YO MEN! C’est vraiment l’temps des fêtes pis j’ai envie de te proposer une recette pour recevoir des invités que t’aimes ou que t’aimes pas (j’connais pas tes relations de vie, mais j’te conseille de servir ce menu aux gens que t’aimes parce que tu vas en mettre en tabarouette de l’amour dans ce p’tit plat). Ok oui il y a quand même quelques éléments qui pourraient te faire peur, mais sache que tu es doué pis que j’t’aime full alors ça ne peux que bien aller pour toi en cette jolie et féerique atmosphère divine de Noël. Lis la recette au complet, comprends chaque étape et suis-les dans l’ordre que j’te propose pour éviter du stress inutile et surtout pour que tout soit prêt en même temps! Prend pas cette phrase comme un ordre, mais plus comme une invitation sympathique, genre. Je ne veux que ton bien et ton confort mental cher petit cuisineux.

FAQUE GO, ÉCOUTE DES CLASSIQUES DE NOËL FULL INTERNATIONAUX GENRE ÇA PIS CUISINE MON AMI.

porc-courge-musquee-topinambours-celeri-1

FILET DE PORC À LA BIÈRE, COURGE MUSQUÉE & PURÉE DE TOPINAMBOUR ET CÉLERI-RAVE

POUR 4 PORTIONS PRINCIPALES
INGRÉDIENTS
  • 2 filet de porc
  • 2 c. à table de beurre
  • Sel & poivre
POUR LES RONDELLES DE COURGES RÔTIES
  • 1 courge musquée, épluchée et coupée en rondelles
  • 1 c. à table d’huile à cuisson (olive, tournesol, canola)
  • Quelques branches de thym frais
  • Sel & poivre
POUR LA SAUCE À LA BIÈRE ET SAUGE
  • 60 ml de bière blonde, au choix
  • 200 ml de crème 35%
  • 1 branche de sauge fraîche
  • 2 gousses d’ail, écrasée
  • Sel & poivre, au goût
POUR LA PURÉE DE TOPINAMBOUR ET CÉLERI-RAVE
  • 3 tasses de céleri-rave, coupés en cubes
  • 2 tasses de topinambour, coupés en cubes
  • ¼ tasse de beurre
  • ¼ tasse de lait
  • Sel & poivre, au goût
POUR LA SALADE DE POUSSES
  • Des micros-pousses, au choix
  • Fromage de chèvre ferme, au choix
  • Graines de citrouille grillées
  • Un filet d’huile d’olive
PRÉPARATION 

1. Préchauffer le four à 350°F. Porter à ébullition une grande casserole d’eau salée. 

2. Saler et poivrer le porc, chauffer le beurre dans un poêlon et saisir la viande à feu élevé. Transférer dans un plat allant au four en conservant le poêlon sale pour confectionner la sauce plus tard et cuire de 14 à 18 minutes, tout dépendant de la taille du filet. La température interne doit atteindre de 57 à 59°C à la sortie du four puisqu’elle continuera de cuire en reposant jusqu’à 62 ou 63°C. Le porc sera alors rosé. Il est important de faire reposer toute pièce de viande pour un minimum de 8 à 10 minutes avant de la tailler en morceaux. 

3. Pendant ce temps, enrober les rondelles de courges crues avec l’huile, saler et poivrer. Déposer sur une plaque à cuisson recouverte de papier sulfurisé, cuire au four pendant 10 à 15 minutes en retournant les rondelles à mi-cuisson.

4. Déposer le céleri-rave et le topinambour dans l’eau salée et cuire pendant 12 à 14 minutes, jusqu’à tendreté. Égoutter, réduire en purée au robot ou à la main, ajouter le beurre, le lait puis saler et poivrer. Comme le céleri-rave et le topinambour ne contiennent pas d’amidon, la texture sera simplement plus lisse et agréable en mélangeant d’avantage la purée. Il est aussi possible de passer la purée au chinois étamine pour un meilleur résultat. 

5. Pour confectionner la sauce, prendre le poêlon utilisé pour saisir le porc, le dégraisser et le chauffer puis déglacer avec la bière. Ajouter la sauge et l’ail et réduire presque à sec. Ajouter la crème et laisser réduire pour obtenir une consistance nappante et plutôt épaisse. Goûter puis rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

6. Mélanger la salade au dernier moment pour éviter qu’elle ne s’affaisse. Pour le montage final, déposer la purée au fond de l’assiette, ajouter une rondelle de courge, les tranches de porc, la sauce puis la salade. 

Ah le topinambour. Ce légume racine est magique. Il suffit de la laver grossièrement, pour ensuite le cuire dans l’eau, au four ou même dans l’huile en tranches fines pour obtenir de belles chips savoureuses. Vous n’êtes pas obligés de l’éplucher, mais si vous conserver la pelure pour cette recette, je vous suggère fortement de passer la purée au chinois! Aussi, n’oubliez pas de goûter chaque étape avant de saler et de poivrer d’avantage pour éviter d’avoir des éléments trop salés dans l’assiette. L’équilibre reste la clé du succès! Sur ces belles paroles full sages, je vous souhaite une merveilleuse journée les copains et ayez confiance en vous. Au pire, si tout fini par devenir froid, sachez que tous les éléments à l’exception du porc (qui risque d’être trop cuit) peuvent se réchauffer au moment du dressage d’assiettes! 

BYE PIS JOYEUSES FÊTES LES CHUMS!

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Miam ! À essayer lorsque je serai sobre… :) Je te souhaite de très joyeuses fêtes et à bientôt !

UN COMMENTAIRE? UNE QUESTION?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s