Biscuits sablés de Noël au yogourt & à l’érable

Des biscuits en formes d’étoiles, de sapins, de bottes, de maisons ou de cannes de Noël, ça me ramènent directement durant ma jeunesse, dans l’temps où je croyais encore que l’Père-Noël était bel et bien un homme généreux vivant dans la neige avec des reines, des pingouins pis des ours polaires. Dans l’temps, durant la belle nuit de Noël, quand la neige étendait son manteau blanc, je levais mes yeux vers le ciel et je m’agenouillais avec ma petite soeur. Juste avant de fermer mes paupières, je faisais ma dernière prière :

«Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel avec des jouets par milliers, n’oublie pas mon petit soulier.»

Je pensais alors à son bien-être, me disant qu’il devrait bien se couvrir puisque dehors il allait clairement avoir froid à cause de moi. J’avais hâte que le jour se lève pour voir s’il m’avait apporté tout les beaux joujoux que je voyais en rêve et que je lui avais commandés. Je me répétais sans cesse pour m’endormir, ma prière divine :

 «Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel avec des jouets par milliers, n’oublie pas mon petit soulier.»

 Le marchand de sable finissait par passer, tous les enfants faisaient dodo. Il pouvait enfin commencer, avec sa hotte sur le dos, au son des cloches des églises, à faire sa distribution de surprises. Durant mes rêves, je me répétais sans cesse la même phrase, encore et encore :

 «Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel avec des jouets par milliers, n’oublie pas mon petit soulier.»

Je rêvais au Père-Noël que devait s’arrêter sur les toits du monde entier, tout ça avant le lendemain matin. Je rêvais qu’il se mettait vite, très vite en chemin, sur un beau nuage et qu’il venait d’abord sur notre maison. Je n’étais pas tous les jours bien sage, mais je demandais pardon en chantant cette phrase à répétition :

«Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel avec des jouets par milliers, n’oublie pas mon petit soulier.»

J’me trouve drôle pis j’suis certaine que vous avez chanté certaines parties du texte dans votre tête pendant votre lecture. Bon, j’vous laisse une version chanté en lien ici, pis j’vous souhaite une belle journée! J’m’en vais me starter une chorale de Noël (c’t’une joke).

biscuits-sables-decorer

Biscuits sablés de Noël au yogourt & à l’érable

Pour environ 24 biscuits
Ingrédients
  • 2 tasses (500 ml) de farine tout usage non blanchie
  • 1 c. à thé (5 ml) de poudre à pâte
  • 1 pincée de sel
  • ½ tasse (125 ml) de sirop d’érable
  • ¼ tasse (60 ml) de beurre mou
  • 3 c. à table (45 ml) de yogourt nature
Pour la trempette au yogourt
  • ½ tasse (125 ml) de yogourt nature
  • ¼ (60 ml) de sirop d’érable
Préparation
  1. Préchauffer le four à 325°F, grille en haut.
  2. Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.
  3. Dans un autre bol, fouetter ensemble le sirop d’érable, le beurre et le yogourt. Verser sur les ingrédients secs et mélanger délicatement jusqu’à consistance homogène.
  4. Laisser la pâte refroidir au frigo pendant 30 minutes, abaisser jusqu’à épaisseur d’un demi-centimètre entre deux feuilles de papier sulfurisé puis découper à l’aide d’emportes-pièces au choix. Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et cuire pendant environ 12 minutes, ou jusqu’à ce que le dessous et les côtés des biscuits soient légèrement dorés. Refroidir complètement.
  5. Pendant ce temps, réaliser la trempette au yogourt et à l’érable.

Les biscuits se conservent à température ambiante jusqu’à 4 jours. La trempette, quant à elle, se conserve au frigo dans un contenant hermétique jusqu’à 7 jours. Il ne faut pas utiliser la trempette comme glaçage, mais plutôt y tremper les biscuits au fur et à mesure pour éviter qu’ils n’absorbent l’humidité du yogourt.

UN COMMENTAIRE? UNE QUESTION?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s