Pâtes aux boulettes de «viande» végétariennes de lentilles, aux tomates confites, à la roquette, au basilic & au parmesan

J’ai ben du fun à cacher des légumineuses ou des affaires que les gens aiment moins en général dans pleins de recettes boulettes depuis quelques semaines (insérer ici un rire diabolique). Après le succès des boulettes de quinoa au saumon, aux pois chiches et aux courgettes, j’ai voulu m’aventurer dans un terrain incertain en remplaçant les traditionnelles boulettes de viandes d’un spaghetti par des boulettes de lentilles.

OH, MISÈRE! Et oui, vous avez bien lu.

L’affaire en plus, c’est qu’en général j’hais ça faire des recettes avec de la fausse viande. Par contre, ces boulettes sont juste vraiment très bonnes au goût et leur texture est full moelleuse! Les pâtes sont mille fois meilleures servies avec boulettes plutôt que sans boulettes, pis ça c’est vraiment cool parce que d’habitude je suis du genre à les retirer de mon assiette tellement que je n’aime pas ça, des boulettes. C’est vraiment un exploit pour moi, t’sais.  J’suis presque rendue #teamboulettes.

BOULETTES BOULETTES BOULETTES!

(J’trouve vraiment que le mot boulette est hilarant et je l’ai un peu trop écris partout dans cette intro, excusez-moi. Je ris fort toute seule depuis tantôt. Allo, je m’appelle Maude et je suis mature.)

pates-tomates-boulette-lentille

Pâtes aux boulettes (lol) de «viande» végétariennes de lentilles, aux tomates confites, à la roquette, au basilic & au parmesan

Pour 6 portions
Ingrédients
Pour les boulettes de lentilles (16 à 20 boulettes)
  • ¾ tasse (180 ml) de lentilles sèches, rincées et égouttées
  • 2 tasses (500 ml) d’eau froide
  • 2 gousses d’ail, hachées
  • 2 c. à table (30 ml) de levure alimentaire (facultatif ou remplacé par 15 ml de chapelure si désiré)
  • 2 c. à table (30 ml) de basilic haché
  • 2 c. à table (30 ml) de tomates séchées
  • 1 oeuf
  • 1 c. à thé (5 ml) de moutarde de Dijon
  • ½ c. à thé (2,5 ml) de sambal oelek
  • Sel et poivre
Pour les tomates confites 
Pour les pâtes
  • Environ 350g de pâtes longues au choix
  • 2 ½ tasses (625 ml) de roquette
  • ½ tasse (125 ml) de copeaux de parmesan 
  • ½ tasse (125 ml) de basilic frais, émincé
  • 3 c. à table (45 ml) d’huile d’olive
  • 1 c. à table (15 ml) de vinaigre balsamique
  • ½ c. à thé (2,5 ml) de sambal oelek
  • Le jus et le zeste d’un citron moyen
  • Sel et poivre
Préparation
  1. Dans un chaudron, porter à ébullition les lentilles et l’eau. Réduire le feu et laisser mijoter pendant 25 à 30 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres et que l’eau soit absorbée. 
  2. Dans un robot culinaire, mélanger tous les ingrédients pour les boulettes ensemble. Ajouter les lentilles égouttés si nécessaire et mélanger jusqu’à l’obtention d’une texture presque lisse. Former les boulettes avec les mains (mouillées pour un meilleur résultat), les déposer sur une plaque à cuisson recouverte de papier sulfurisé et les badigeonner avec un peu d’huile. Mettre au four à 400°F pendant environ 18 minutes.
  3. Déposer les tomates enrobées d’huile sur une seconde plaque recouverte de papier sulfurisé et mettre au four en même temps que les boulettes de lentilles.
  4. Pendant ce temps, porter à ébullition une casserole d’eau salée et cuire les pâtes jusqu’à ce qu’elles soient al dente. Pendant la cuisson des pâtes, mélanger ensemble l’huile, le vinaigre, le sambal, le jus et le zeste de citron. Lorsque les pâtes sont cuites, les mélanger avec cette vinaigrette puis ajouter la roquette et le basilic. Saler et poivrer. 
  5. Garnir les pâtes avec les tomates confites, les boulettes de lentilles et les copeaux de parmesan. 

Pour la conservation des restes, je vous suggère de déposer les boulettes de lentilles dans un contenant avec les tomates confites sur le dessus pour que les boulettes restent tendres et humides. Au moment de réchauffer les pâtes, il ne restera qu’à les garnir  pour ensuite ajouter le parmesan frais.

Le tout se conserve jusqu’à 5 jours dans un contenant hermétique au frigo. Les boulettes sans les tomates se congèlent très bien pour une conservation maximale de trois mois.  

P.-S. : Je suis certaine que le mot boulette résonnera dans votre tête pendant deux semaines après avoir lu cette recette. Je pense même me faire tatouer ce mot dans la face pour pouvoir rire tous les jours de ma vie.  Boulette, t’sais. BOULETTE!!!! 

(S’il-vous-plaît, si vous trouvez ça drôle aussi, dites-moi le parce que je commence à penser que j’ai de graves problèmes humoristiques.)

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Josée dit :

    Je le sais que je suis un peu tannante d été dire toujours merci, mais… merci Maude ! J’adore ton approche végane!

    1. Tu n’es pas tannante du tout, Josée! Merci encore :)

  2. Andrée-Anne dit :

    Boulettes!
    Je me demande s’il y a une variété de lentilles à utiliser ( des brunes, des rouges) pour faire les dites boulettes ?

    Cette recette semble délicieuseee

    1. Merci Andrée-Anne!
      En fait, n’importe qu’elles lentilles peuvent être utilisées. Pour la polyvalence, j’utilise souvent des lentilles vertes puisqu’elles sont idéales pour d’autres recettes que je cuisine fréquemment :)

UN COMMENTAIRE? UNE QUESTION?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s